Wide consensus for the adapted rules of the next Olympic Cycle

09. Dec 2016

The International Judo Federation has worked on the new regulations and published them today. They will apply for the next Olympic cycle. The goal is to promote the rules of judo and make them easier to understand, as well as to simplify them. The purpose of these rules is to give priority to the attack and to the realization of IPPON. A final document will be prepared and send before the end of the year. A proposal to include a team event during the Olympic Games will also be sent to the IOC. This event will be a mixed team event including 3 women (-57, -70, +70) and three men (-73, -90, +90). VERSION FRANCAISE (voir ci-dessous)

A test period at the international level will start at the beginning of January 2017 on the occasion of the first continental open of the year in Africa and will end after the World Championships in Budapest in August-September 2017.

The Tokyo Grand Slam 2016, marked the end of the Olympic cycle which saw the crowning of 14 new Olympic champions in Rio last August. A whole new cycle now opens (starting with the Paris Grand Slam in February 2017) which will end during the next Olympic Games in Tokyo in 2020. As was the case in 2012, following the London Games, the International Judo Federation has carefully analysed the last four years, both from an organisational perspective and from a technical point of view.

Within four years, judo has definitely evolved very positively. The success of the Rio 2016 Games is a tangible proof of this. Within a few years the technical abilities of the athletes has improved a lot and, for example, the number of ippons scored in competition has increased sharply, reaching more than 80% in certain weight categories on the occasion of the last World Championships in Astana, Kazakhstan, in August 2015.

This analysis, conducted under the supervision of the IJF Executive Committee and an expanded group of experts and media representatives around the judo movement, revealed a number of changes and improvements to the rules that will provide greater clarity and a greater dynamism to judo. The new rules were elaborated based on the proposals from National Federations and the 20 Directors of the IJF Coordination Committee, which were later analysed by the group of experts of the IJF and the Executive Committee technical departments. The choices that have been made are the result of a widely shared and democratic consensus. They take into account the fundamental values of judo, its moral code, while ensuring that our sport, which is a 'living body’, can adapt to the modern world and reach an increasingly large audience.

The rules that have been adopted will be presented at the refereeing and coaching seminar to be held in January in Baku, Azerbaijan. Judoka, coaches, fans and the media will be able to watch the Baku seminar live from 5 – 8 January on the IJF YouTube channel at www.youtube.com/judo

Each point of the new regulations will then be explained and detailed in a practical way to referees, coaches and representatives of national federations and continental unions. A test period will then be opened. During this time, the new regulations can be corrected if necessary. This process will allow our judo community to start the next Olympic qualification cycle with perfectly integrated rules. Following the World Championships, a meeting will take place that will validate the set of rules that will be used for the next Olympic qualification period.


Below is a summary of the new/revised rules:

Duration of contest
- Men and women four (4) minutes. Respect for parity as wished by the IOC and fight time unity for the Olympic mixed team event. Only scores (technical scores) will decide a contest.

Golden score
- In the case where there is no score(s), or scores are equal, the contest will continue in Golden Score.
- Any score and/or penalties from regular time will remain on the score board.
- The decision in the golden score is made by the difference of score or shido.

Evaluation of the points:
- There will now only be ippon and waza-ari.
- The value of waza-ari includes those given for yuko in the past.
- The waza-ari do not add up. Two waza-ari are no longer the equivalent of ippon
        - Immobilisations (Osae Komi): Waza-ari 10 seconds, Ippon 20 seconds.

Penalties
- There are now three shido, instead of previously four.
- The third shido becomes Hansoku Make.
- In order to simplify the refereeing and its understanding all the actions that have been punished in the past on how to grab the judogi (kumikata) will not more be penalized: pistol grip, 2 hands on the same side, fingers in the sleeve…
- Kumikata will not be penalized as long as Tori is preparing an attack, but negative position will be penalised.
- The time for taking a grip and making an attack is 45 seconds.
- In case of a defensive attitude, shido will be given.
- Leg grabbing or grabbing the trousers, shall be penalized first by shido and secondly by Hansoku Make.

Safety
- The committee examined the rules with regard to safety to ensure that judo has as little trauma as possible. If Uke attempts to avoid landing on their back by any movement which is dangerous for the head, neck or spine, they shall be penalized with hansokumake. The competitor loses this contest, but can continue in the competition if applicable.
- Not to set a bad example for young judoka, false breakfalls won’t be considered as valid actions. Falling on two elbows, the action is counted. Falling on one elbow, the action is not counted.
- Anti judo is immediately penalized.

Judogi
- For a better efficiency and to have a good grip it is necessary for the jacket to be well fitted in the belt, with the belt tied tightly. To reinforce that, the competitor shall arrange their Judogi and belt quickly between Matte and Hajime announced by the referee.

World Ranking Points
- The points will be modified. Proposition will be made shortly.
- Juniors: the medallist of the Junior World Championships will get points in the Senior World Ranking List for this event only.

LARGE CONSENSUS SUR L'ADAPTATION DES REGLES DU JUDO POUR LE PROCHAIN CYCLE OLYMPIQUE

La Fédération Internationale de Judo a travaillé sur les nouveaux règlements du judo et les a publiés aujourd'hui. Ils s'appliqueront pendant le prochain cycle olympique. Le but est de promouvoir les règles du judo et de les rendre plus faciles à comprendre, tout en donnant la priorité à la réalisation du IPPON. Un document final sera préparé et envoyé avant la fin de l'année. Une proposition visant à inclure un événement par équipes pendant les Jeux Olympiques sera également envoyée au CIO. Cette épreuve concernera des équipes mixtes composées de 3 femmes (-57, -70, +70) et trois hommes (-73, -90, +90).

Une période d'essai débutera au niveau international dès le début janvier 2017 à l'occasion du premier open continental de l'année en Afrique et s’achèvera après les Championnats du Monde de Budapest en août-septembre 2017.

Le Grand Chelem de Tokyo, venant de se dérouler au Japon, a marqué la fin de l’Olympiade qui a vu le couronnement de 14 nouveaux champions Olympiques à Rio en août dernier. Un tout nouveau cycle s’ouvre à présent (à partir du Grand Chelem de Paris en février prochain) qui s’achèvera lors des prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Comme ce fut le cas en 2012 à la suite des Jeux de Londres, la Fédération Internationale de Judo a analysé avec soin les quatre années qui viennent de s’écouler, aussi bien d’un point de vue organisationnel que d’un point de vue technique.

En quatre ans, le judo a, de manière certaine, évolué de manière très positive. Le succès des Jeux de Rio 2016 en est une preuve tangible. En quelques années la qualité technique des athlètes s’est grandement améliorée et, par exemple, le nombre de ippon marqués en compétition a fortement augmenté, atteignant près de 80% dans certaines catégories de poids lors des derniers championnats du monde de Astana (Kazakhstan) en août 2015. 

Cette analyse, menée sous la supervision du Comité exécutif de la FIJ et d'un groupe élargi d'experts et de représentants des médias travaillant dans le milieu du judo, a révélé un certain nombre de changements et d'améliorations aux règles qui apporteront plus de clarté et un plus grand dynamisme au judo. Les nouvelles règles ont été élaborées sur la base des propositions des Fédérations Nationales et des 20 directeurs du comité de coordination de la FIJ. Ces propositions ont été analysées par le groupe d'experts de la FIJ et les services techniques du comité exécutif. Les choix qui ont été faits sont le résultat d'un consensus largement partagé et d’une démarche démocratique. Ils tiennent compte des valeurs fondamentales du judo, de son code moral, tout en veillant à ce que notre sport, qui est un «corps vivant», puisse s'adapter au monde moderne et atteindre un public de plus en plus large.

Les règles qui ont été retenues feront encore l’objet d’une présentation lors du séminaire d’arbitrage qui se tiendra en janvier à Bakou, en Azerbaïdjan. Les judokas, les coaches, les fans de judo pourront suivre ce séminaire en direct du 5 au 8 janvier sur le canal Youtube de la FIJ: www.youtube.com/judo 

Chaque point du règlement sera alors expliqué et détaillé de manière pratique avec les arbitres, les coaches et les représentants des fédérations nationales et des unions continentales. Dès lors une période de test sera ouverte pendant laquelle le nouveau règlement pourra être corrigé si nécessaire. Ce processus permettra alors d’entamer le prochain cycle de qualifications Olympiques avec des règles parfaitement intégrées. La période de test, au niveau international, débutera en Janvier 2017 et s’achèvera lors des Championnats du Monde de Budapest en août-septembre 2017.

A l’issue de ces Championnats du monde, une nouvelle réunion est prévue pour entériner les décisions.


Vous trouverez ci-dessous le récapitulatif des règles retenues à ce jour.

Durée des combats
- Hommes et femmes quatre (4) minutes. Respect de la parité comme souhaité par le CIO et unité de temps des combats dans le cadre de la proposition de compétition olympique par équipe mixtes.

Golden score
- Si aucune score n’est inscrit, ou si les athlètes sont à égalité, le combat continue en Golden Score.
- Tout score et/ou pénalité obtenus pendant le temps réglementaire reste inscrit au tableau de marque.
- La décision pendant le golden se fait sur la base de la différence de score ou de shido.

Evaluation des points
- Il n’y a désormais que ippon et waza-ari.
- La valeur du waza-ari intègre celle du yuko par le passé.
- Les waza-ari ne se cumulent pas. Deux waza-ari ne sont plus équivalents de ippon.

Immobilisation (Osae Komi): Waza-ari 10 secondes, Ippon 20 secondes.

Pénalités
- Il y a désormais trois shido, au de lieu de quatre précédemment. Le troisième shido devient Hansoku Make.
- Dans le but de simplifier l’arbitrage et sa compréhension, toutes les actions sur la manière de saisir le judogi (kumikata), pénalisées par le passé, ne le seront plus: saisie en pistolet, saisie avec les deux mains du même côté, doigts dans la manche…
- Le kumikata ne sera pas pénalisé aussi longtemps que Tori est en phase de préparation d’attaque, mais les positions négatives le seront.
- Le temps pour saisir le kumikata et attaquer est de 45 secondes. 
- En cas d’attitude défensive, shido sera donné.
- La saisie aux jambes ou au pantalon sera pénalisée d’un shido la première fois, et la seconde fois d’un Hansoku Make.

Sécurité
- Le comité à examiné les règles de sécurité afin de rendre le judo le moins traumatique possible. Toute tentative de Uke d’éviter la chute sur le dos par tout mouvement qui est dangereux pour la tête, le cou ou la colonne vertébrale, sera sanctionnée par Hansoku Make. Le compétiteur qui perd le combat, pourra néanmoins continuer la compétition si cela est applicable.
- Afin de pas donner le mauvais exemple aux jeunes judoka, toute fausse chute sera considérée comme une action valide. Une chute sur les deux coudes, sera comptabilisée, une chute sur un coude ne sera pas comptabilisée.
- L’anti-judo sera immédiatement pénalisé.

Judogi
- Pour une plus grande efficacité et pour avoir une bonne saisie, il est nécessaire que la veste soit bien tenue par la ceinture. Afin de renforcer cela, les compétiteurs devront arranger leur judogi et leur ceinture rapidement, entre le Matte et le Hajime de l’arbitre.

Classement mondial
- Les points de classement mondial vont être modifiés. Une proposition sera faite rapidement. 
- Les médaillés des championnats du monde juniors se verront attribuer des points pour le classement mondial seniors, pour cet événement uniquement.


Tags